Pourquoi Sharies a levé 15 millions d’euros pour son offre de coliving ?

Aujourd’hui, la France détient une offre de coliving de plus en plus répandue à travers son territoire. Apparu en 2019, ce système permet de réinventer le concept de la colocation avec ses espaces privés entièrement meublés et ses espaces communs qui permettent de répondre aux besoins et envies quotidiens de tout le monde. Face à cela, plusieurs startup se sont lancées dans ce projet. Parmi les plus connus, on retrouve Sharies qui a connu un taux d’occupation optimal, pour son modèle et qui a levé des fonds d’une valeur de quinze millions d’euros.

Le coliving en France

Sharies investit dans le colivingGrâce à l’évolution dans le secteur du coliving, l’offre se fait de plus en plus importante en France. En effet, en 2017, seuls quelques acteurs, encouragés par plusieurs investisseurs, se sont lancés dans cette aventure (Colonies, The Babel Community, Shares …). Mais grâce à la réussite de leur projet, une évolution rapide de la concurrence est apparue. Plusieurs géants de l’immobilier français et européen commencent à développer leur propre offre au niveau de l’hexagone. Parmi les acteurs principaux du coliving en France, il y a :

  • Quartus Coliving ;
  • Sharies ;
  • Cohabs ;
  • Colonies ;
  • Medici Living.

Il faut savoir que malgré les moyens financiers très élevés que requiert cette activité, il est possible de réaliser un investissement, sans pour autant être très riche. Cela est notamment possible, car divers fonds d’investissement pour le coliving ont été mis en place. Parmi les plus connus, il y a Audacia Élévation qui projette de réaliser un rendement annuel de 6%, à partir d’une mise de 100 000 euros. Toutefois, il faut savoir que les avis sur le coliving ne sont pas tous positifs. Malgré la répartition des espaces personnels et communs, beaucoup souffrent du niveau d’intimité qui peut parfois être relativement bas. Cela se ressent particulièrement au niveau des espaces working, où il peut être difficile de travailler lorsque tous les résidents l’occupent. Il faut ajouter à cela, que ce n’est pas un concept qui convient à tout le monde. En effet, un esprit de partage et de vie en communauté est essentiel pour pouvoir s’y épanouir. Par conséquent, plusieurs personnes ne se sentent pas à leur place.

Le développement de l’offre de coliving par Sharies

Face au succès de son projet de coliving, la startup Sharies a décidé, cette année, de lever des fonds dans le but de créer de nouvelles résidences. En effet, une levée d’une valeur de 15 millions d’euros a été réalisée. Dans le but de créer un nouveau format pour les résidences, centré sur les interactions entre les résidents. Pour ce faire, des espaces nouveaux vont être intégrés à l’offre actuelle (lieu de restauration, espace coworking, etc).

De plus, ces collectes de fonds lui permettront aussi de renforcer son maillage territorial. En effet, Sharies détient aujourd’hui 100 chambres, en tout, mais d’ici à 2023, elle compte étendre son influence sur 18 nouveaux sites (Bordeaux, Reims, Strasbourg, etc), et y créer 1 150 chambres.

Ces fonds serviront aussi à améliorer l’expérience du client, à travers la mise en place d’outils qui permettront une gestion optimale de leurs diverses opérations, mais aussi, un processus qui sera entièrement automatisé.

Composé de 20 collaborateurs uniquement, Sharies veut accroître ses équipes pour pouvoir acquérir une activité plus renforcée au niveau de ses multiples pôles (immobilier, architectures, etc).

Search